Retour

Autoconsommation ou revente d'électicité

Autoconsommation ou revente d'électicité
Partager

La notion d'autoconsommation est définie dans l'article L.315-1 du code de l'Energie issu de la La loi du 24 février 2017. A travers cet article, l’Etat français vous offre deux possibilités, l’autoconsommation totale ou intégrale sans revente ou vendre le surplus d’énergie produit par les panneaux photovoltaïques.

Consommer sa propre électricité : Des avantages et des inconvénients

La production d’énergie par les panneaux photovoltaïques utilisée pour votre autoconsommation vous rend indépendant face aux divers fournisseurs d’énergie électrique. Opter pour l’autoconsommation c’est réduire sa quantité d’énergie achetée à un fournisseur d’Energie et donc économiser sur sa facture d’énergie. En autoconsommant, vous diminuerez considérablement vos dépenses énergétiques pour peut-être les faire tout simplement disparaître.

Par ailleurs, le coût de revient du kWh produit par vos équipements est beaucoup plus économique que celui proposé par n’importe quel fournisseur. Il sera également garanti durant 25 à 30 ans en fonction de la durée de vie de vos équipements. Si par contre vous choisissez d’acheter l’électricité vous subirez inévitablement la hausse des coûts de la fourniture évaluée à environ 40 % sur une période de 8 ans.

L’autoconsommation totale ou intégrale sans revente revêt néanmoins quelques inconvénients à commencer par le coût du matériel et de l’installation photovoltaïque par un professionnel. Sachez toutefois que le prix du matériel pour l’autoconsommation énergétique a fortement baissé depuis quelques années. S’il est vrai que ce mode de consommation représente un effort financier conséquent, le retour sur investissement reste important rendant l’autoconsommation très attractive.

Les aides de l’État à l’autoconsommation

Le plan d’État 2020 prévoit une prime à l’investissement pour votre installation. L’achat et la pose de votre matériel vous donnent droit à un taux réduit de TVA à 10 % sous certaines conditions. Depuis le 1er janvier 2014, le crédit d’impôt pour une installation solaire photovoltaïque a été supprimé mais a été remplacé par la prime à l’autoconsommation photovoltaïque. Son montant dépend de la puissance de vos installations et son versement est échelonné sur 5 ans

Certaines collectivités territoriales peuvent également vous aider financièrement dans votre projet. Pour bénéficier de ces aides, les travaux doivent impérativement être réalisés par un professionnel qualifié et certifié comme ceux de Green Home Energie.

Contactez-nous
Nous contacter